Retraites : non à cette réforme injuste et brutale !

Signez la pétition intersyndicale en cliquant ici 

Grève et manifestation mardi 7 février

 appelée par l’intersyndicale nationale
CGT, CFDT, FSU, FO, UNSA, Solidaires, CFE-CGC, CFTC

 

 

La retraite c’est un droit !
Non au recul à 64 ans, non aux 43 annuités de cotisation !

Des dizaines de milliards de cadeaux fiscaux aux grandes entreprises

Macron nous présente la facture des exonérations de cotisations sociales sans contrepartie en diminuant les
retraites ! La méthode : reculer l’âge de départ à 64 ans et augmenter rapidement à 43 le nombres d’années de
cotisation.


35 % seulement de personnes sont encore en activité après 60 ans

Sans parler des périodes de chômage ou de temps partiels que les salariés subissent, le projet Borne-Macron
aggrave brutalement les dégâts déjà causés par le précédent recul à 62 ans :

retard dans nos droits à la retraite avec une période de précarité où l’on ne travaille plus mais où on n’a pas
encore le droit de toucher sa pension. 2 ans de plus de précarité !

l’appauvrissement des retraités avec l’application d’une décote de 5 % de pension en moins par année
manquante supplémentaires !

1 million de chômeurs supplémentaires


Le seul mot pour qualifier ce projet est le mot : vol !

Vol de deux ans de nos vies libres de futurs retraités. Vol de nos pensions qui baisseront obligatoirement, qu’on ne
pourra toucher que deux ans plus tard et que certains ne verront jamais puisque morts avant même d’être
retraités... Rappelons ici que l’espérance de vie en bonne santé est de 63 ans !

Escroquerie lorsqu’ils affirment un minimum de 1200 pour les retraités, en omettant que c’est brut et pour ceux
(rarement celles) qui ont toutes leurs annuités.


L’Assurance retraite est un choix de société crucial

Ce n’est pas comme Macron et ses amis libéraux veulent le faire croire une charge sociale insupportable ou une
fatalité économique incontrôlable. Non !

C’est le choix de la solidarité entre générations, les actifs cotisant pour celles et ceux qui ont travaillé
avant eux et méritent une retraite indispensable et digne.

C’est le choix logique de laisser le travail aux jeunes touchés par un taux de chômage de 18 %.

C’est un choix d’investissement de notre société dans sa Sécurité sociale, celui de prendre sur la richesse
que nous produisons (Produit Intérieur Brut) la part nécessaire à faire tourner non seulement nos retraites
mais aussi, nos hôpitaux et l’assurance-chômage que le gouvernement Macron vient à nouveau d’amputer.

0,8 % d’augmentation des cotisations sociales garantit le financement des retraites pour des décennies
sans ruiner le pays, loin de là ! L’égalité salariale Femmes-Hommes, l’augmentation des salaires, l’emploi
des jeunes et des seniors seraient autant de ressources en plus pour les retraites

Près de 7 personnes sur 10 sont contre le recul à 64 ans !
Mais face à un gouvernement habitué au passage en force à coup d’article 49-3 ce n’est pas sur les sondages qu’il
faut compter pour empêcher ce projet, c’est sur la mobilisation de toutes et tous.

Cette attaque contre nos retraites s’ajoute à la hausse des prix généralisée, aux pénuries, à la dégradation
dangereuse de nos services publics et la colère monte dans le pays ! Comme en 2019 faisons reculer Macron et
son gouvernement par les grèves et manifestations.

Collectif des usagers pour la défense des services publics et de la Sécurité sociale 5ème /13ème
Restez informé·e·s et
participez aux initiatives : [email protected]

Soutenu par : UL CGT 13e, SNUIPP-Paris, ATTAC Paris-13, UCL Gd Paris sud, CNT UL 13e, Ensemble! 5e/13e,
EELV 13e, Gauche Ecosocialiste 13e, Génération.s 13e, France Insoumise 5e/13e, NPA 5e/13e, PCF13e

connect